Doit-on se soucier de sa réputation sur internet ?

Quand on y pense, les révolutions que connaissent notre époque sont stupéfiantes.

De la première apparition de la notion d’hypertexte en 1965 jusqu’à aujourd’hui, 48 ans ont passé, un âge où la maturité et la stabilité caractérisent l’être humain; et pourtant l’on ne cesse d’être stupéfait de jour en jour semblerait-il. Internet s’est immiscé dans notre tissu culturel. Nous en gardons constamment des traces dans tous les aspects de notre vie quotidienne, voire même constatable vers nos générations futures.
Si 20% de la population mondiale est connectée, des informations circulent de partout dans le monde. Internet est devenu un écho de pensée, un carrefour d’idées et plus péjoratif mais sans doute réaliste, nous dirons le lieu de la polysémie. Alors doit-on se soucier de sa réputation sur internet ? La question ne paraît pas si anodine que cela compte tenu du fait que la communication publique inclut aujourd’hui qu’on le veuille ou non internet. Cela est d’autant plus significatif et déterminant dans la vie professionnelle aussi bien pour les institutions qui essaient de vendre leur marque que pour des personnalités qui tentent de se forger une image.

Internet est un outil influant où les acteurs du web ne sont plus que de simples consommateurs mais en deviennent également les principaux acteurs. De par leur intéraction avec le système informatique, ils contribuent à la conception des nouvelles idées qui révolutionnent tant nos modèles de sociétés. Les réactions à chaud ou pas sur certains sujets les rendent de plus en plus puissants au même titre que le système en lui-même. Le fait est que des avis circulent sur internet et parfois au détriment de certaines personnalités physiques et/ ou morales.

Ne tarissons pas les mots il faut surveiller … les moteurs de recherche tournent.

Afin d’étayer les points de vue sur ce sujet, nous vous recommandons le livre E-réputation, lauréat de l’Académie des Sciences Commerciales en 2012.

Catherine Audoux